Anthony Lovison

Bienvenue sur le Blog

Le profil « type » du batteur

 

Statut relationnel : Souvent en couple ou marié


1 – C’est à la base le roi du rythme

C’est lui qui mène la danse dans un groupe. Tu n’as pas d’autres choix que de le suivre ! C’est aussi un AS de la polyrythmie, chose que nous autres nous ne savons pas faire !

En plus, il a tellement la classe quand il fait « un, deux, un deux trois quatre ! »


2 – Contrairement à ce que l’on croit, il est souvent plus intelligent que les autres

Chez un batteur, le sens du rythme développe la partie de son cerveau dédiée à la résolution de problèmes, ça permet même, de manière générale, d’augmenter ses fonctions cognitives.


3 – C’est un béni des dieux

Quand ses parents acceptent d’accueillir une batterie à la maison et que ça allait emmerder les voisins, il a tout gagné !


4 – Il fait souvent trop de bruit

Et oui, quand on ne ressent pas la musique, rien de plus horrible d’entendre la batterie seul !


5 – C’est grâce à lui que le groupe prend vie !

Il est souvent heureux propriétaire d’une salle de répétition dans son garage ! C’est ici que le groupe crée ses fruits et se développe.


6 – Il est fan des onomatopées

C’est bien connu : « taka taka taka poum poum tcha » !


7 – Dans les bars, il l’a dans le cul quand il doit tout transporter…

Même en prenant le strict minimum, sa voiture est souvent pleine…


8 – …Mais dans les grands lieux, il nous la met profond !

La batterie est souvent installée dans les grandes manifestations, il a juste à ramener au minimum ses baguettes… Enfoiré !


9 – Il s’amuse à faire des percussions avec tout ce qu’il trouve et partout

Tu l’entends souvent taper du pied, utiliser tout ce qu’il trouve pour faire des baguettes et taper sur n’importe quoi… Il ne vit que par ça !


10 – Il a la classe avec son djembé sur la plage

Qui n’a jamais vu de percussionniste autour d’un feu en camping ?


11 – C’est le meilleur pote du bassiste

Quelle complicité ces deux là ! La paire en vaut la chandelle !


12 – Il a rarement son mot à dire

Le batteur est tellement gentil qu’il ne contredit jamais les autres membres du groupe. Il est souvent spectateur des embrouilles entre musiciens du type : « Mec tu m’as volé ma copine » !


13 – Quand il commence un solo, il ne s’arrête plus

La seule fois qu’on lui propose un moment de gloire, il en profite pour faire un solo complètement fou et souvent très long !


14 – Il transpire comme un porc !

En répétition, c’est à cause de lui que la pièce sent l’Homme, le Vrai ! En concert, il dépense tellement d’énergie qu’il pourrait remplir un seau vide !


15 – Il fait des grimaces (à son insu) !

En pleine action, il vit le truc ! Le public et les photographes adorent !


16 – Il paie un bras quand il veut acheter des éléments pour sa batterie

Pour augmenter les possibilités de sons, il doit souvent ajouter de nouveaux éléments. Ce sont des choix minutieux et coûteux ! Mais pour toi, il n’y a aucune différence entre une 16′ et une 18′.


17 – Souvent caché sur scène

Le batteur est toujours placé à l’arrière de la scène. Derrière son château, personne ne le voit. Heureusement qu’il existe des gens sympas qui prévoient une estrade pour le rehausser !


18 – Il impressionne quand il fait tourner ses baguettes

Pendant qu’il te parle ou pendant qu’il joue, il fait tourner ses baguettes d’une façon impressionnante. Quand tu essaies, tu es à deux doigts de te crever un oeil ou te les mettre où je pense ! Mais la question qu’on se pose : est-il professionnel dans le maniement de baguettes chinoises ?


19 – L’imperturbable

Peu importe ce qu’il se passe sur scène, entre les fausses notes et l’expression scénique, il tiendra la barque quoi qu’il arrive !


21 – Il est forcément allé voir le film « Whiplash »

Pour une fois qu’un film retrace le parcours d’un batteur…


21 – Le batteur Jazz est à part

Il ne vit pas dans le même monde que les autres batteurs. Il est doux, silencieux, complètement à côté mais c’est normal ! Il est très difficile à dompter car il reste souvent dans le clan des jazzman !


Après tous ces clichés, voici deux blagues bien connues pour montrer qu’on aime les batteurs et qu’on a besoin d’eux !

« Comment appelle-t-on quelqu’un qui traine toujours avec des musiciens ?
Un batteur… »

« Que dit un batteur professionnel lorsqu’il travaille ? 

Frites ou potatoes ? »


Si tu es batteur ou si tu connais des batteurs, quels sont ses clichés ?

Batteur sur la photo : Steve Harlall

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :